Présentation de Philippe Lacroix

11 février 2007

A J-71, Ségolène ROYAL propose son "Pacte présidentiel" : Plus juste, la France sera plus forte

pacteroyal Ségolène ROYAL a présenté aujourd'hui son "pacte présidentiel" en 100 mesures, au cours du grand meeting à Villepinte. Ce "pacte d'honneur et de confiance", qui fait écho aux 110 propositions de François MITTERAND, annonce notamment une série de mesures sociales, dont une hausse du Smic à 1.500 euros (contre 1.250 aujourd'hui) "le plus tôt possible" ou l'augmentation de 5% des "petites retraites".

Notre candidate socialiste affiche clairement sa volonté de "se battre et de vaincre" à 71 jours de l'élection lors d'un discours offensif, à forte tonalité sociale, avec un slogan : Plus juste, la France sera plus forte.

Accueillie par une longue ovation des 15.000 personnes rassemblées, Ségolène ROYAL a lancé: "Voici venu le temps de vous dire comment j'entends répondre à cette crise qui mine notre société". "J'ai voulu prendre le temps de vous écouter", a-t-elle dit, défendant sa phase de "démocratie participative" et promettant "une France qui se ressemble et qui se rassemble". Elle a affiché son "désir de (se) battre, de vaincre et de proposer cette politique d'alternance qui seule sera capable de surmonter les crises".

Elle s'est engagée à instaurer "une sécurité sociale professionnelle", en affirmant qu'elle voulait être "la présidente du travail pour tous et du métier pour chacun". Elle a appelé de "ses voeux une France où chacun peut donner la pleine mesure de son talent, de son énergie sans passer par la case de l'humiliation". "C'est ça la sécurité sociale professionnelle", a-t-elle lancé sous les ovations de la salle.

Ségolène a également plaidé pour une "France métissée" qui donne l'exemple en matière d'environnement et qui "revienne à la table de l'Europe", après le rejet en 2005 de la Constitution européenne.

Pacte_royalDevant 15 000 militants, notre candidate socialiste a expliqué qu'il fallait "encourager le passage du RMI au travail", en se prononçant pour la création d'un "revenu de solidarité active". Ce revenu, a-t-elle dit, "garantira les prestations et assurera que quelqu'un qui retrouve un travail ne voit plus ses revenus baisser".

Ségolène ROYAL annonce aussi "la gratuité totale des soins pour les moins de 16 ans", "une carte santé pour les jeunes de 16 à 25 ans" et le renforcement de la médecine scolaire. Elle a proposé également la gratuité de la contraception "pour toutes les filles, toutes les femmes de moins de 25 ans". "Toutes ces actions entraîneront des économies dans les dépenses de santé, car la prévention dès le plus jeune âge est très efficace". 

Le "pacte présidentiel" de Ségolène ROYAL comprend une série de 100 mesures reprenant, en partie, le programme du PS, mais d'autres proviennent des trois derniers mois que nous avons consacrés aux débats participatifs, comme la révision de la carte scolaire, des centres éducatifs avec encadrement militaire pour jeunes délinquants ou des "jurys citoyens" dans les collectivités. Il propose aussi "une conférence nationale sur les salaires, les revenus et la croissance réunissant les partenaires sociaux dès 2007", une "sécurité logement tout au long de la vie", avec limitation du coût du logement pour les ménages modestes à 25% des revenus. 

François HOLLANDE, dans son discours, a de son côté affirmé que la campagne présidentielle "s'engage vraiment aujourd'hui", en soulignant que le pays attend "un affrontement clair entre la gauche et la droite". 

Dès cette semaine, des "réunions du changement" vont être organisées dans toute la France.

Posté par Philippe LACROIX à 18:48 - Élection présidentielle - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)