Présentation de Philippe Lacroix

08 janvier 2007

L'offre de soins (bis) : des inégalités avérées

Plusieurs lecteurs m'ont demandé de compléter ma note du 22 novembre dernier sur l'offre de soins et ses inégalités.

J'ai ainsi rajouté les données pour l'échelle de la France métropolitaine.

Certains se demandaient si les densités de médecins, de dentistes ou d'infirmiers n'étaient pas une particuliarité francilienne et, qu'en conséquence, ces densités à nanterre n'étaient-elles pas conformes aux densités nationales ?

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : il y a 13,1 médecins pour 1 000 habitants à Nanterre pour 18,9 à l'échelle nationale de la France.

Dans le cadre d'une politique de santé, peut-on continuer à accepter ces inégalités ? La liberté d'installation est-elle encore pertinente ?

Posté par Philippe LACROIX à 11:30 - Question sociale - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    A quoi attribuez-vous ce manque de médécins à Nanterre ?
    Est-ce la réputation de banlieue difficile, même si c'est plus un mythe qu'une réalité ?
    Est-ce la plus grande proportion de Nanterriens qui disposent de la CMU ?
    Est-ce que ce manque de médécins est vraiment critique pour les Nanterriens ? Ma dentiste vient de partir en retraite sans trouver repreneur pour son cabinet, il me faudra donc trouver un autre praticien à proximité. Mais depuis mon installation à Nanterre, je n'ai pas éprouvé de difficulté particulière pour trouver médecin généraliste, dentiste, pédiatre et ophtamologiste, même si dans ce dernier cas il faut prendre rendez-vous des mois à l'avance.
    Enfin, envisageriez-vous d'aider de jeunes praticiens à s'installer à Nanterre ? par exemple avec des prêts à taux zéro garantis par la municipalité ? (nota : je ne sais pas si c'est quelque chose de juridiquement possible, mais je suppose qu'un accord devrait pouvoir être trouvé avec une banque de bonne volonté)

    Posté par Morne Butor, 09 janvier 2007 à 14:17

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)