Présentation de Philippe Lacroix

15 novembre 2006

Lorsque le camarade Karoutchi fait des propositions pour les personnes à revenus élevés

Sophie DONZEL écrit, cette semaine une série de petits articles, sur le site du PS de Nanterre, pour remettre à l'endroit, les propos à l'envers de Roger KAROUTCHI, lors d’un récent article de presse (Le Figaro du 18/10/2006), où il gratifie les franciliens de cinq propositions sur le logement.

"La troisième proposition de R. Karoutchi en matière de logement est de réduire les taux d'intérêt appliqués aux ménages qui accèdent à la propriété et qui gagnent moins de cinq fois le SMIC. Typiquement, nous sommes là face à une « proposition-ballon de baudruche ». Elle a l’air belle mais plus on y regarde de près, plus elle se dégonfle jusqu’à ressembler à un vieux tuyau crevé.

Explication : nous venons de traverser une période de taux d’intérêt bas, les plus bas de toute l’Europe pour un achat immobilier. Pourtant, les ménages gagnant moins de 3 ou 4 fois le SMIC ne peuvent plus accéder à la propriété en petite couronne. Les taux n’y sont pour rien : ce sont les prix prohibitifs qui les en empêchent !

En d'autres termes, cette mesure ne reviendrait qu’à aider les ménages gagnant entre 4 et 5 fois le SMIC (entre 4 000 et 5 000 € par mois, ce ne sont donc pas les populations modestes ni même les « petites » classes moyennes) qui peuvent se payer le luxe de l’accession à la propriété en zone très tendue. Pour mémoire, le revenu mensuel moyen d’un nanterrien est de 1 000 €… peut-être R. Karoutchi devrait-il plutôt aller s’implanter à Rueil ou Garches ?"

Posté par Philippe LACROIX à 11:35 - Logements - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)