Présentation de Philippe Lacroix

19 octobre 2006

Impressions de l'après débat : Ségolène ROYAL, plus Présidente que jamais

Si, j'ai pu être dubitatif sur le principe des débats télévisés entre les trois candidats pour porter le projet socialiste, lors de l'élection présidentielle, le premier débat m'a conquis sur deux points : l'intérêt de ce type de démarche et la capacité de Ségolène ROYAL à se présenter comme la réelle future présidente.

Il n'est point besoin d'évoquer l'archaïsme du positionnement de FABIUS. Il semble pris au piège de sa stratégie. Dans le toujours plus d'Etat, sa parole apparaît datée dans les années 60.

S_gol_ne1Ségolène ROYAL est la seule des trois qui conçoit l'action publique avec humilité. Les solutions aux problèmes sont bien de gauche ou de droite mais elles ne sont jamais données a priori. Il faut les construire. Et pour ce faire, le dialogue, la négociation, le compromis sont nécessaires.

Elle est aussi la seule à concevoir dans le concrêt du détail l'action publique. Elle pense que l'expérimentation peut parfois permettre de construire les réponses aux difficultés.

Elle est la seule à avoir évoqué. l'importante question du développement de l'économie sociale et solidaire.

Enfin, lors du débat, elle a formulé, en termes simples et clairs, toutes les limites d'un indicateur comme le PIB qui, aujourd'hui, ne permet plus de penser l'avenir car, dans celui-ci, l n'est ni question de progrès social, ni d'attention à l'environnement. Et nous connaissons bien la myopie qui consiste à se focaliser sur la seule mesure de la croissance économique par l'angle des échanges financiers.

Posté par Philippe LACROIX à 01:21 - Élection présidentielle - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)