Présentation de Philippe Lacroix

23 septembre 2006

Sarkozy délinquant ?

Voilà que SARKOZY nous refait le "coup" de 2002 en cherchant à placer le débat politique sur le thème de la sécurité physique et des biens. Bien évidemment, il occulte, ce faisant, les débats génants sur le pouvoir d'achat, l'emploi, la redistribution des richesses et l'éducation...

En s'en prenant à l'autorité judiciaire, comme bouc émissaire de l'échec de la politique de sécurité, il vise l'affect et l'émotion. Préparée par des "affaires" comme celle d'Outreau, l'opinion publique ne raisonne plus, elle réagit émotivement.

Les sondages d'opinion confirment ce point, ce qui fait dire à certains journalistes que SARKOZY a fait "le pari du peuple". D'autres l'on fait, en différentes circonstances, avant lui, pour prendre le pouvoir. Ce n'est jamais au bénéfice de la démocratie !

En attaquant l'autorité judiciaire, dans l'exercice de sa fonction de ministre, SARKOZY se place sur le terrain d'une sorte de "coup d'Etat". De la part, d'un ministre, il s'agit d'un acte particulièrement grave. Il s'assoit sur notre Constitution de la République. Cet acte peut-il être assimilé à la forfaiture et l'entraîner à être déféré devant la Haute Cour de Justice de la République ?

Posté par Philippe LACROIX à 15:10 - Commentaires politiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)