Présentation de Philippe Lacroix

28 juin 2006

Mise en place de l’Allocation Municipale pour l'Accueil du Jeune Enfant (AMAJE)

Sur ma proposition, le Conseil municipal a décidé, lors de sa séance du 27 juin 2006, de créer une Allocation Municipale pour l’Accueil du Jeune Enfant (AMAJE), pour les parents employant une assistante maternelle agréée.

Nous avons une active politique d’accueil de la première enfance permettant aux familles qui en bénéficient de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale. Dans ce but, 20 structures d’accueil (collectives et familiales) accueillent plus de 1 200 enfants, soit environ 45 % de la demande d’accueil.

Nous poursuivons notre effort, en faveur de la première enfance, en programmant sur 5 ans l’ouverture de trois nouvelles structures collectives d’accueil. En 2006, ce sont plus de 120 nouvelles places d’accueil de la petite enfance qui seront créées dans la ville. Cependant, le réseau de structures d’accueil, même s’il est important, ne permet pas de répondre se révèle inadapté aux besoins de certaines familles.

Cependant, le réseau de structures d’accueil, même s’il est important, ne permet pas de répondre totalement.

C’est pourquoi je suis particulièrement attentif au développement, à côté des équipements publics de la première enfance, d’un réseau d’assistantes maternelles indépendantes, véritable alternative à l’accueil dans les structures municipales.

La création, au mois de mai 2004, à l’initiative de la ville, d’un relais d’assistantes maternelles (RAM) permet de soutenir le réseau d’assistantes maternelles indépendantes en apportant aux professionnelles et aux familles conseils et formation.

Toutefois les familles recourant aux services d’une assistante maternelle ne bénéficient pas, comme dans les équipements publics, d’une tarification établie en fonction du niveau de leurs ressources.

En dépit des aides publiques (la PAJE versée par la Caisse d’Allocations Familiales et l’allocation Bébédom 92 versée par le Conseil Général), l’accès à une assistante maternelle indépendante reste ségrégatif, dans la mesure où subsiste des effets de seuil plus ou moins importants.

Aussi, à compter du 1er septembre 2006, la ville de Nanterre versera aux familles employant une assistante maternelle indépendante une allocation complémentaire à celle de la CAF et du Conseil Général. Elle gomme les effets de seuil et permet que le coût restant à la charge des familles, pour l’accueil d’un enfant chez une assistante maternelle, soit similaire à celui d’une crèche.

Cette allocation municipale (AMAJE) rétablie l’équité entre les familles nanterriennes, quelque soit le mode garde de leur jeune enfant. Il s'agit d'une innovation importante qui complète la politique que je développe sur Nanterre.

Posté par Philippe LACROIX à 15:54 - Petite enfance - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Nounou

    Bonjour,

    cette allocation sera-t-elle ouverte aux personnes employant une garde d'enfants à domicile, comme Bébé Dom 92 ?

    Posté par Gwen, 04 juillet 2006 à 12:48
  • Réponse de Philippe LACROIX

    Non, l'AMAJE n'est pas ouverte à l'emploi d'une personne à domicile. Le besoin prioritaire est d'établir une équité de traitement des familles dont l'enfant est accueilli au domicile d'une assistante maternelle. Cela représente environ 1 000 familles.

    Posté par Philippe LACROIX, 05 juillet 2006 à 16:09
  • Modalités d'attribution

    Bonjour,

    Pouvez-vous, SVP, donner plus de détail sur les modalités d'attribution .

    Je vous remercie par avance pour votre réponse,

    Cdlt

    Posté par Gwen, 05 septembre 2006 à 19:05
  • tarification

    combien la famille qui emploi une assistante maternelle touche t'elle de la part de l'amaje/mois?

    Posté par audrey, 03 novembre 2006 à 00:10
  • Réponse de Philippe LACROIX

    Le montant de l'AMAJE est fonction des revenus des parents et de la rémunération de l'assistante maternelle.
    Le mode de calcul permet, qu'en final, le coût restant à la charge des parents soit le même que dans le cas où l'enfant est accuilli dans un multi-accueil municipal.

    Posté par Philippe LACROIX, 03 novembre 2006 à 01:21

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)