Présentation de Philippe Lacroix

31 mars 2006

Chirac - de Villepin - Sarkozy, au pied du mur après la décision du Conseil constitutionnel

home_tdyLe triumvirat Chirac - de Villepin - Sarkozy est maintenant au pied du mur.

Le conseil constitutionnel a validé jeudi soir le texte de loi sur l'égalité des chances qui instaure le CPE. Une promulgation immédiate serait une nouvelle provocation et enfoncerait le pays dans le blocage. Au delà il s'agit de trouver une porte de sortie à lobstination maladive du Premier ministre soutenu par l'ensemble de son Gouvernement. Je partage l'avis de François Hollande qui a pour sa part conseillé au chef de l'Etat "de ne pas promulguer la loi et de provoquer une nouvelle lecture devant le Parlement".

L'abandon du droit et l'injonction de la précarité ne peuvent être imposés par la contrainte.

La validation du Conseil Consitutionnel est une décision en droit. Elle n'est ni une validation d'opportunité ni un quitus donné aux valeurs sous-jacentes au CPE.

Les constitutionnalistes commenteront la décision du Conseil car, en première analyse, il semble revenir sur une ensemble de principes qu'il avait précédemment mis en exergue. Aujourd'hui, le débât reste celui du choix politique. A cet égard, il nous revient de montrer que la société inégalitaire, injuste et insécure que cherchent à nous imposer le trio infernal Chirac - de Villepin - Sarkozy, n'est pas dans la tradition républicaine de la France et qu'elle est à l'opposé de ce que trois siècles d'humanisme nous ont permis de poser comme valeurs.

Posté par Philippe LACROIX à 11:37 - Commentaires politiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)