Présentation de Philippe Lacroix

21 mars 2006

Violences au lycée Langevin de Nanterre : inaceptables mais générées par l'attitude du Gouvernement sur le CPE

Ce matin, quelques dizaines de lycéens du lycée AGORA de Puteaux ont fait le tour de plusieurs lycées de Nanterre.

Embarquant quelques lycéens de Joliot-Curie et d'autres du lycée Langevin, ainsi que des jeunes non scolarisés, ils ont provoqué d'importantes dégradations dans l'établissement Paul Langevin, ainsi qu'aux abords. Les vitres du rez-de-Chaussé ont été cassées et une voiture retournée. Le lycée est fermé jusqu'à la fin de la semaine afin d'effectuer les travaux de sécurité nécessaires. Les enfants des écoles maternelle et élémentaire jouxtant le lycée sont, pour certains, sous le choc.

De tels faits sont inaceptables. La violence n'a rien à voir avec le mouvement social contre le contrat de première embauche (CPE).

L'attitude que j'ai qualifiée d'autistique génère la désespérance et une certaine forme de nihilisme. Les tensions risquent de s'accroîtrent et avec elles les violences que nous avons connues au mois de novembre dernier.

Il est de notre responsabilité à tous de continuer à faire pression sur le Gouvernement afin qu'il oubli sa fierté mal placée et qu'il revienne à l'écoute de la jeunesse et du monde du travail. Nous avons, avec calme et détermination, à accentuer le rassemblement pacifique des opposants au CPE.

Posté par Philippe LACROIX à 20:03 - Commentaires politiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)