Présentation de Philippe Lacroix

18 mars 2006

Au soir du grand succès des manifestations contre le CPE, que penser de l'attitude autistique du Gouvernement ?

contrelecpeL’acharnement du gouvernement à imposer à toute force le CPE est lourd de menaces.

Faute d’avoir consulté les partenaires sociaux et d’avoir pris le temps d’un véritable débat parlementaire, le gouvernement reçoit, comme un boomerang, la réaction légitime de l’opinion et de la jeunesse.

Cette attitude consistant à "rouler des mécaniques" est incompréhensible pour des politiques. Même les élus de l’opposition UMP ou UDF de Nanterre que je rencontre en privé, ne comprennent pas le comportement autistique du Premier Ministre. Ce qui par ailleurs, me rassure, quelque peu, sur le sens même de la politique.

La politique n’a jamais consisté à imposer, contre tous (droit dans ses bottes, disait Juppé en 1995), sa vérité. De Villepin, du haut de son complexe de supériorité, soutenu, en cela, par un Chirac sans boussole et un Sarkozy calculateur, a perdu le sens de la politique (s’il l’a déjà eu). Aujourd’hui, nous constatons, tous, que ce qui veut apparaître comme de la fermeté n’est en final qu’une banale psychorigidité, hors de la mesure d’homme d’Etat.

Posté par Philippe LACROIX à 21:38 - Commentaires politiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)