Présentation de Philippe Lacroix

12 juillet 2005

Victoire de la gauche contre la directive Bolkestein au Parlement européen

Harlem Désir nous informe du vote intervenu au sein de la Commission de l'emploi et des affaires sociales sur la directive service. A une très large majorité, 32 voix pour, 6 voix contre, et 9 abstentions, la Commission de l'emploi a rejeté la directive Bolkestein dans sa version initiale. C'est un signal très clair qui est adressé à la Commission du Marché intérieur, saisie au fond, qui devra se prononcer en septembre, ainsi qu'à la Commission européenne.

En adoptant le rapport d'Anne Van Lancker, la Commission de l'emploi et des affaires sociales du Parlement européen a rejeté le principe du pays d'origine et clarifié le champ d'application de la directive service en écartant de celui-ci les services d'intérêt général, ainsi que le droit du travail et les conditions de travail.

En effet, toute référence à la directive sur le détachement des travailleurs 96/71 a ainsi été supprimée afin d'écarter les risques d'utilisation de la directive services pour ériger le moins disant social en atout compétitif.

Ce vote est une défaite pour les partisans de la directive Bolkestein et une victoire pour le groupe socialiste et la gauche du Parlement européen. Il devra encore être confirmé par le vote en Commission du Marché intérieur et par le vote en séance plénière à l'automne pour que soit définitivement enterrée la directive Bolkestein.

Posté par Philippe LACROIX à 23:50 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)