Présentation de Philippe Lacroix

31 mars 2005

Bolkestein au conseil municipal de Nanterre

Hier soir, nous étions réunis en conseil municipal. Le groupe socialiste a présenté un voeu au vote contre la lettre et l'esprit de la directive dite "Bolkestein".

Ce voeu a été adopté par 18 voix : 14 PS + 4 Verts. Les autres groupes politiques n'ont pas pris part au vote.

Si on peut comprendre que les groupes d'opposition de droite n'aient pas pris part au vote car ils pouvaient être en difficulté de soutenir un voeu dans lequel nous demandons le retrait pur et simple du projet de directive, je ne peux pas comprendre l'attitude du PCF et du MRC.

Les élus du parti communiste ont soutenu qu'il existerait un lien entre le projet de directive et le traité constitutionnel.

Ils oublient que :

  • le projet de directive n'a pas eu besoin du traité constitutionnel pour apparaître ;
  • quelque soit le résultat du référendum, le projet de directive reviendra sur la scène ;
  • seul le rapport de force politique est susceptible d'inverser l'esprit libéral du projet de directive ;
  • le fonctionnement institutionnel défini dans le traité constitutionnel est de nature à contrecarrer efficacement ce genre d'initiative (par le rôle accru du Parlement et le retour sur les Parlements nationaux).

Il n'en demeure pas moins que la ville de Nanterre, au travers du voeu adopté, demande :

  • le retrait complet du projet de directive dite "Bolkestein"
  • l'adoption d'une directive sur les services d'intérêts généraux et les services publics.

sitemdroite A ce sujet, lire ma note précédente... http://philippelacroix.canalblog.com/archives/2005/03/23/395201.html

Commentaires

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)