Présentation de Philippe Lacroix

27 février 2005

Le chômage, encore un échec du Gouvernement Raffarin

La France compte désormais 2.461.600 demandeurs d'emploi. Le taux de chômage a atteint le seuil symbolique des 10% en janvier selon les statistiques publiées ce jour par le ministère du travail !

C'est un désastre car, derrière ces chiffres, des centaines de milliers d'individus sont la "galère".

Le taux de chômage est passé de 8,9% en mai 2002 à 10%, aujourd'hui.

Rien d'étonnant à cela. Depuis juin 2002, tous les instruments d'une politique active de l'emploi ont été détruits un à un. Ainsi le gouvernement a successivement :
- supprimé les emplois jeunes
- assoupli les 35 heures
- diminué les crédits du programme TRACE pour les jeunes les plus en difficulté
- supprimé de nombreux crédits en faveur des emplois aidés (CES, CEC)
- mis fin à l'obligation de création d'emplois en échange des exonérations de cotisations sociales
- mis en place le RMA pour les allocataires du RMI, c'est-à-dire un contrat de travail au rabais, sans protection, ni garanties sociales.

Cette politique a conduit à une augmentation du chômage, de la pauvreté et de la précarité (notamment du nombre de travailleurs pauvres) que confirment le rapport 2003-2004 de l'observatoire national de la pauvreté et le rapport du secours catholique.

Encore une fois, quel gachis !

Posté par Philippe LACROIX à 00:18 - Commentaires politiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

Haut de la page
Nanterre et politique - Philippe LACROIX (v 2.1)